Sous-location de bureaux à Paris : avantages, réglementations et conseils pratiques

La sous-location de bureaux est une solution de plus en plus optée par les entreprises à la recherche d’un nouveau local à Paris. De plus, elle concerne les sociétés de toutes les tailles. Il s’agit d’une procédure durant laquelle l’occupant de l’espace, le locataire, loue à son tour le local à une autre entreprise. En d’autres termes, le locataire initial devient le bailleur aux yeux du sous-locataire qui exerce normalement dans le même domaine.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la sous-location de bureaux ?

Dans le cadre d’une sous-location de bureaux à Paris, le locataire et le sous-locataire bénéficient de nombreux avantages. Pour le premier, le principal argument pour recourir à cette pratique est la possibilité de faire de l’économie. En effet, le loyer initial se retrouve à être partagé avec le sous-locataire. À Paris, la différence est significative, d’autant plus que le loyer est cher dans cette ville.

A découvrir également : Quels sont les avantages d’opter pour des services externalisés & logiciels pour le BTP ?

Pour le sous-locataire, les principaux avantages sont :

  • La flexibilité du contrat, notamment sur la durée ;
  • La possibilité de bénéficier des conseils en développement dans le cas d’entreprises dans le même secteur ;
  • Le loyer et les frais d’entretien moins élevés.

Cliquez sur ce lien pour découvrir un  un article très intéressant pour votre sous-location à Paris  et d’autres avantages. En ce qui concerne le point négatif, vous n’aurez pas la possibilité d’agrandir votre espace de travail si le locataire initial déménage.

A découvrir également : Le promoteur immobilier à Savoie : créateur de vos espaces de vie !

Comment cela marche exactement ?

La sous-location de bureaux à Paris est réglementée, notamment par les articles L. 145-31 et L. 145-32. Ils stipulent que cette pratique est interdite si elle n’est pas autorisée par le propriétaire. Ainsi, vous devez demander son accord avant de chercher un sous-locataire. Si vous l’obtenez, vous pouvez entamer la suite des procédures et établir un contrat de sous-location avec le propriétaire et le sous-locataire.

Ce contrat mène au respect des mêmes obligations pour le locataire initial envers le bailleur. Il doit payer le même loyer tel qu’indiqué dans le bail commercial sauf si le loyer de sous-location est supérieur. Dans ce cas, le propriétaire peut demander une augmentation. Le sous-locataire, quant à lui, règle son loyer au locataire. Il doit aussi travailler dans le même domaine sauf si le propriétaire du bureau autorise le contraire.

Où trouver des bureaux en sous-location au bureau ?

Avoir un bureau est déjà une chance. S’il se trouve dans les quartiers comme La Bourse de Paris ou Le Silicon Sentier, c’est encore mieux.

La Bourse de Paris est considérée comme un quartier d’affaires idéal pour installer un bureau. Une sous-location dans cette zone vous permet d’avoir un bureau près de nombreuses infrastructures : hôtels et restaurants. La station taxi est aussi à proximité. De plus, ce quartier est proche des transports en commun.

Le Silicon Sentier, ancien fief du textile des années 80, est une zone idéale pour louer ou sous-louer un bureau. De plus, il y existe de nombreux espaces de coworking.

Comment réussir une sous-location de bureau à Paris ?

Pour réussir une sous-location de bureau à Paris, assurez-vous que le locataire ait obtenu l’accord du propriétaire. Dans le cas contraire, ce dernier pourrait résilier le bail et demander un dédommagement. Cherchez aussi la zone de votre préférence et déposez rapidement votre demande. La concurrence est rude dans la ville de Paris. De nombreuses entreprises cherchent à sous-louer un bureau dans la ville de lumière.

La sous-location de bureaux à Paris est une alternative efficace pour réduire les frais comme le loyer et les charges d’entretien. Seulement, il faut faire attention au contrat qu’il soit validé par le propriétaire pour éviter d’éventuels problèmes juridiques.