• Rechercher
achat immobilier

Peut-on devenir propriétaire avec un SMIC ?

Ne plus être locataire et devenir propriétaire est le rêve que caressent bon nombre de français. Il est possible de trouver des habitations à un prix raisonnable, mais est-ce que cela est réalisable, quand on est au SMIC ?

SMIC et prêt immobilier, est-ce compatible ?

Le SMIC (pour Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance) est le montant minimal que doit toucher un salarié majeur, en France. Afin de devenir propriétaire, il est de rigueur de solliciter un prêt auprès d’un établissement bancaire. Cette somme est octroyée ou pas à la personne qui en fait la demande.

Si la réponse est positive, le remboursement l’engage sur plus d’une décennie, quelquefois deux, voire plus. En échange de l’argent prêté, la banque y adjoint un taux, qui fait que la somme remboursée est supérieure à celle qui est demandée à la base.  Afin de considérer un dossier de demande de prêt immobilier, la banque va se pencher sur la situation personnelle et financière du demandeur.

Comment avoir un coup de pouce, pour devenir propriétaire ?

Il est normal de s’interroger sur la faisabilité d’un dossier de demande de crédit immobilier. Afin d’en avoir le cœur net, vous avez deux solutions. Vous pouvez, dans un premier temps, effectuer une simulation sur Internet. Cet outil offre la possibilité d’avoir une réponse en quelques minutes, en fournissant quelques éléments financiers. Mais vous pouvez aussi maximiser vos chances en recourant aux services d’un courtier en immobilier. Il s’agit d’un métier encore méconnu du grand public. Pourtant, il peut vous aider à y voir plus clair, concernant la faisabilité de votre projet.

Dans un premier temps, il fera le point avec vous sur votre situation. Nature de vos revenus, type de contrat. Il est évident qu’un contrat stable, de type CDI, ne peut que jouer en votre faveur. Il va ensuite s’attarder sur vos dépenses mensuelles, ainsi que sur votre composition familiale et ce, afin de déterminer le reste à vivre.

Il pourra ainsi voir si votre taux d’endettement ne dépasse pas les 33%, norme répandue dans les systèmes bancaires et les sociétés de crédit (source). Pour faire simple, le courtier va voir si vous êtes solvable ; c’est-à-dire en capacité de rembourser un emprunt, sans déstabiliser votre budget.

Quel est l’avantage de passer par un courtier ?

Tous les établissements bancaires proposent des crédits immobiliers, mais les offres en ce domaine diffèrent d’une banque à une autre. Les motifs de refus, l’âge du demandeur et donc la durée de remboursement possible, le taux proposé.

Bien entendu, vous pouvez établir vous-même un comparatif, mais le courtier est habitué à ce genre de tâche. En fonction de la nature de votre dossier, il va dans un premier temps vous dire si le projet est envisageable. Ensuite, il vous orientera vers l’organisme prêteur, auprès de qui vous êtes plus susceptible d’avoir une réponse positive. Il peut proposer un accompagnement personnalisé, tout le long du processus, si votre demande est acceptée, pour établir le montage financier.