Quelle assurance choisir pour loyer impayé ?

Êtes-vous propriétaire d’un bien immobilier locatif ? Il est possible que vos locataires arrêtent de payer leurs loyers. Pour prévenir ce genre de risque et les problèmes financiers que cela peut causer, vous pouvez souscrire une assurance pour loyer impayé. Pour ce faire, voici quelques garanties offertes par les assurances pour loyers impayés disponibles sur le marché.

L’assurance pour loyer impayé de PGA Assurance

PGA Assurance propose une assurance pour loyer impayé pour protéger les propriétaires de bien locatifs. Son offre inclut un plafond de 90.000 euros par sinistre avec une durée illimitée. En ce qui concerne les dommages immobiliers, elle se charge de couvrir les différents frais de remise en état des logements couverts. Toutefois, les états des lieux de sortie et d’entrée doivent être comparés.

Lire également : Puis-je résilier mon assurance habitation à tout moment ?

Par ailleurs, les détériorations immobilières sont prises en charge à hauteur de 10.000 euros par sinistre. Quant à la protection juridique, la garantie loyer pour impayé de PGA Assurance offre des prises en charge. Ces dernières sont liées : aux diligences, aux recours et aux actions en justice que le propriétaire peut exercer à l’endroit de son locataire conformément au contrat de bail.

Enfin, le montant de la protection juridique de la garantie pour loyer impayé de PGA Assurance peut varier entre 16.000 et 20.000 euros selon le sinistre.

A lire également : Quelle assurance habitation pour une résidence secondaire ?

L’assurance pour loyer impayé du Crédit Agricole

Crédit Agricole présente une offre intéressante en termes de garantie pour loyer impayé. En effet, l’assureur prend en charge toutes les pertes d’argent que vous pouvez subir à cause du non-paiement des loyers par vos locataires. Entre autres, il peut s’agir :

  • des charges de la procédure d’expulsion du locataire insolvable ;
  • des charges relatives au contentieux des impayés ou au recouvrement à l’amiable ;
  • des indemnités d’occupation définies par le tribunal à partir des montants mentionnés dans le contrat ;
  • des autres frais et taxes récupérables.

De plus, le Crédit Agricole couvre également les propriétaires ayant souscrit la garantie pour loyer impayé sur le plan juridique. Il prend en charge les charges liées à l’expertise et les frais de justice, mais aussi les honoraires à payer aux avocats ou aux avoués.

À cet effet, le montant limite est fixé à 4.600 euros TTC pour chaque litige garanti, selon le contrat de bail.

Les détériorations immobilières

La garantie pour loyer impayé du Crédit Agricole couvre les détériorations immobilières. Ces dernières prennent en compte les frais de réparation des dommages causés à votre bien (loué sur la base d’un contrat de bail) par votre locataire.

Cela prend également en charge les dégâts matériels produits suite à la procédure d’expulsion, mais aussi les pertes de loyers qui en résultent.

Enfin, avant de choisir votre assurance pour loyer impayé, tenez compte des prises en charge proposées, mais aussi du montant des indemnités à payer.