Comment calculer le prix du mètre carré d’une maison ?

Lorsqu’on souhaite acquérir ou vendre un bien immobilier, il arrive souvent un thème qu’il fait savoir exprimer. Il s’agit du prix du mètre carré de ladite maison. Le calcul du prix au mètre carré n’est pas toujours une tâche facile à réaliser. Toutefois, il existe bien des moyens de procéder à l’évaluation de ce prix en utilisant des principes de base. Découvrez ici les méthodes pour faire le calcul du prix du mètre carré d’une maison.

Quel est le principe de base du calcul du prix au mètre carré ? 

Quand on parle du calcul du prix au mètre carré, il s’agit d’une opération qui consiste à diviser le tarif de vente du bien immobilier par sa surface habitable. Le résultat ainsi obtenu représente un indicateur important. Il peut alors être comparé utilement aux autres biens en vente dans le quartier.

Lire également : Comment se déroule une vente en viager ?

Comment procéder pour déterminer la surface à prendre en compte ?

Pour procéder au calcul du prix immobilier au mètre carré, vous devez en premier lieu connaître la surface habitable totale du bien. De plus, il faut savoir que l’article R111-2 du Code de la construction et de l’habitation définit la surface habitable comme la superficie de plancher totale dont certaines pièces et annexes sont soustraites. Il est ainsi nécessaire de prendre en compte certains critères et aussi savoir quoi ne pas inclure dans le calcul de ce prix.

Quelles sont les caractéristiques à respecter ? 

Pour beaucoup de vendeurs, il est important de prendre en compte le moindre mètre carré de leur propriété. Cela s’avère être une grande erreur. En principe, vous n’êtes pas censé inclure l’ensemble des surfaces non habitable. Il s’agit notamment du garage ou d’une véranda non chauffée qui ne doivent normalement pas être pris en compte. Du moins, ils ne doivent pas compter dans la superficie officiellement mentionnée dans l’annonce. Toutefois, il est recommandé de mentionner ces surfaces annexes dans le descriptif. Celles-ci peuvent représenter un sérieux atout pour la vente de votre bien.

A lire en complément : Comment calculer le viager ?

Quelles sont les données à ne pas inclure dans le calcul du prix au mètre carré ?

Il existe bien une liste exhaustive bien sûr qu’on prend en compte dans le calcul du prix au mètre carré. Il s’agit là des pièces et des éléments a ne surtout pas considérer pour procéder au calcul de votre prix. On peut couper entre autres :

  • Toute surface non ouverte et non habitable comme jardin et abri de jardin, apprenti, garage, remise…
  • Les comblements
  • Le sous-sol ou la cave
  • La véranda lorsqu’elle n’est pas habitable toute l’année
  • Les balcons
  • La terrasse et bien d’autres.

Quelle opération faut-il faire pour obtenir le prix du mètre carré ? 

Une fois que vous avez éliminé tous les espaces à ne pas prendre en compte pour le calcul de la surface, vous n’avez plus qu’à prendre le nombre de mètres carré restant. Avec celui-ci, vous aurez à faire l’opération qui que voici :

Prix du logement neuf / Nombre de mètres carrés = Prix du m²

Cette opération vous permet de déterminer le prix au mètre carré. Vous pouvez aussi faire appel un expert pour en être sûr ou pour vous aider. Cela vous rassurera davantage et vous permettra d’être à jour et d’avoir de meilleures précisions sur vos données.

Prenons par exemple un logement neuf qui affiche un prix de 250 000 euros pour une superficie de 70 mètres carrés. En appliquant la formule, on aura donc un prix du mètre carré chiffre à 3571€. L’opération est la suivante :

250 000€ / 70 = 3571€

Comment procéder pour évaluer le prix global au mètre carré d’un bien ?

Avant de penser à déterminer le prix d’un mètre carré, il faudrait maîtriser non seulement le nombre de mètres carré, mais aussi l’estimation du prix du bien dont il s’agit. Pour ce faire, l’application d’une simple règle de trois sur la base des tarifs généralement constatés dans votre secteur ne peut suffire.  Cela ne saurait être suffisant pour fournir une estimation juste et réaliste du prix au mètre carré de votre bien. C’est d’autant plus la raison pour laquelle il est fortement recommandé de contacter une agence pour faire procéder à une estimation immobilière en bonne et due forme.