Comment réduire ses impôts en investissant dans l’immobilier ?

Pour contrer l’augmentation des impôts, vous devez investir dans l’immobilier afin de bénéficier de réductions. Certaines mesures fiscales peuvent également réduire le montant de la taxe sous certaines conditions. C’est à vous de choisir le meilleur système en fonction de vos objectifs de placement, de votre actif total (montant et répartition) et de votre fiscalité actuelle et future. Trouvez ici trois solutions pour réduire l’impôt sur le revenu dans l’investissement immobilier.

Investir dans des pierres

Le gouvernement français a mis en place diverses lois et systèmes fiscaux qui encouragent l’investissement immobilier. Ces règles d’exonération fiscale facilitent le développement du parc de logements locatifs et facilitent l’accession à la propriété des particuliers.  Investir dans la pierre et acheter le premier bien immobilier ne signifie pas nécessairement une augmentation des impôts. Au contraire, il est possible de réduire le montant de la taxe tout en profitant des avantages de la propriété.

Lire également : Comment déclarer la loi Malraux ?

Loi de défiscalisation Pinel

La loi Pinel est relative à l’investissement dans les constructions neuves par réduction d’impôt. Elle constitue le premier facteur de motivation pour investir dans l’immobilier neuf en France, l’achat d’un logement neuf permet de réduire efficacement les impôts. Dans les mêmes conditions, elle sera appliquée jusqu’en décembre 2022, et la réduction d’impôt sur le revenu de Pinel fonctionnera par tranches. En louant votre bien pour plusieurs années, vous réduisez votre montant d’impôt. Soit:

  • 12% en cas de location de 6 ans,
  • 18% en cas de location de 9 ans
  • 21% pour un bail de 12 ans ou plus.

 

A découvrir également : Quelle est la meilleure SCPI ?

Le principal avantage du régime juridique Pinel est que vous pouvez transmettre votre bien à votre famille sans perdre le bénéfice de la défiscalisation. Certains critères doivent être remplis pour bénéficier de la méthode Pinel (plafond de loyer, durée d’engagement, etc.).

Déficit foncier pour réduire le revenu fiscal

C’est l’une des seules solutions de réduction d’impôts sur les biens anciens. Créez un déficit immobilier en travaillant sur un bien locatif plus que sur vos revenus immobiliers. Tous les montants des travaux d’entretien, d’amélioration ou de rénovation peuvent être déduits du revenu imposable. Le mécanisme de pénurie foncière ne prend pas uniquement en compte les travaux de construction ou d’agrandissement. Ce montant est limité à un an (10 700 euros), mais le déficit non utilisé peut être utilisé pour les 10 années suivantes. C’est suffisant pour réduire les impôts au fil des ans tout en augmentant la valeur de votre maison qui peut ensuite être louée ou vendue plus cher. L’un des grands avantages de l’utilisation de la pénurie foncière pour le propriétaire est qu’elle ne fait pas partie de l’échappatoire fiscale.