• Rechercher
Demande de prêt

Peut-on devenir propriétaire après 50 ans sans apport ?

L’accession à la propriété peut se faire à toute âge et dans toutes les conditions, il suffit pour cela de s’adresser au bon organisme au bon moment, voici comment devenir propriétaire, même sans apport et à 50 ans.

Le profil de l’emprunteur pour devenir propriétaire

Il n’y a pas d’âge pour devenir propriétaire, c’est aussi bien accessible à un jeune qui vient de débuter sa vie active tout comme à un sénior ou même un retraité, c’est avant tout la capacité à pouvoir emprunter et rembourser des mensualités de crédit qui permet de déterminer la faisabilité d’un projet de financement.

C’est-à-dire qu’un emprunteur qui a 50 ans et qui souhaite devenir propriétaire peut tout à fait établir une demande à la banque, cette dernière tiendra compte de sa situation actuelle (actif) ainsi que de sa situation à venir (retraite) et des spécifiés de ses finances, par exemple l’absence d’un apport personnel.

Si l’emprunteur qui a plus de 50 ans dispose de revenus réguliers, d’un taux d’endettement compatible avec un prêt immobilier, il peut très clairement obtenir son financement et il y aura peu de chances de voir sa demande refusée.

Prêt immobilier après 50 ans : prendre en compte la retraite

Si l’accession à la propriété sera facilitée par la situation actuelle de l’emprunteur, c’est-à-dire de sa capacité d’endettement, de ses revenus et plus globalement de sa gestion des comptes bancaires, il est indispensable pour le banquier de prendre en compte la situation à venir, c’est-à-dire la retraite.

En effet, le passage à la retraite entraine pour 9 personnes sur 10 une baisse des revenus et dans ce sens, la banque va prendre en compte cet évènement pour lisser le remboursement de crédits sur plusieurs niveaux, ce que l’on appelle le prêt à palier.

Les mensualités pendant la période active restante seront plus élevées, c’est-à-dire adaptées aux revenus actuels pour remboursement le prêt immobilier, puis elles s’ajusteront à la baisse au moment du passage à la retraite, afin d’évier le recours à un rachat de crédit immobilier car les charges sont devenus trop lourdes.

Négocier l’assurance emprunteur

L’absence d’apport et l’âge ne sont pas des éléments pouvant freiner les démarches d’un demandeur ayant 50 ans, de nombreuses banques et établissements de crédits acceptent de financer ces projets et proposent justement des produits sur mesure. C’est en revanche l’assurance emprunteur qui peut être contraignante.

Les tarifications en matière de prêt immobilier sont généralement plus importantes et lorsqu’il s’agite d’un emprunteur de plus de 50 ans, il y a des garanties supplémentaires qui peuvent apparaître dans le contrat, tout comme une prime surévaluée. Il est conseillé d’avoir recours à un comparateur en assurance pour dénicher une meilleure couverture et surtout payer une mensualité raisonnable.

Peut-on devenir propriétaire après 50 ans sans apport ?
5 (100%) 7 vote[s]

Catégories