Quel crédit travaux choisir ?

Financer des travaux implique bien souvent de recourir à un crédit travaux, voici un dossier complet sur ce financement.

Le crédit travaux : du plus petit au plus grand

Les travaux, qu’ils soient de grande ampleur comme de petite, impliquent de recourir pour la plupart des foyers à un crédit afin de financer le projet dans son ensemble, ou par sections. Si la plupart des ménages ont le réflexe de penser au crédit travaux, il faut savoir que plusieurs types de prêts travaux existent : le prêt immobilier, le prêt conso et même le regroupement de crédit. Avant de foncer tête baissée, rien ne vaut un point sur l’état des finances afin de s’orienter sur le prêt adéquat et pour cela rien de plus simple.

Crédits en cours : si vous avez déjà des crédits en cours avec plusieurs mensualités, un énième prêt est envisageable mais certains privilégient le regroupement de prêts qui permet d’inclure la somme des travaux.

Gros travaux : si vos travaux seront d’un montant supérieur à 75000 euros (gros oeuvre, construction, rénovation) alors c’est le prêt immobilier qu’il faudra souscrire, ce prêt garantit un taux avantageux mais une garantie sur le bien immobilier ou sous forme de caution.

Petits travaux : pour les petits travaux de moins de 75 000 euros, deux solutions se présentent : le prêt travaux affecté qui se finance uniquement sur présentation de factures ou devis, le prêt personnel au montant libre et sans justificatif.

travaux interieur

Crédit travaux avec des crédits en cours

Le regroupement de crédit est surtout connu pour les personnes ayant trop de mensualités et souhaitant réduire leurs échéances mais ce financement permet aussi de regrouper les prêts en cours et d’ajouter le montant d’un nouveau projet comme le financement de travaux, l’intérêt étant d’éviter de sur-accumuler les crédits et de rembourser une seule mensualité ajustée au budget du foyer. Il est possible de choisir le montant des travaux et notamment la durée de remboursement.

Crédit pour gros travaux

Certains ne lésinent pas sur les travaux et lancent de gros projets de rénovation ou de construction, des projets qui nécessitent des sommes importantes et lorsque le montant dépasse les 75000 euros, il s’agit obligatoirement d’un crédit immobilier. Contrairement à ce que l’on peut croire, le prêt immobilier ne se destine pas uniquement au financement d’un achat de maison ou de terrain, c’est aussi destiné au financement des travaux.

Crédit pour petits travaux

Les petits travaux nécessitent un crédit sur mesure et trois de ces emprunts sont envisageables : le plus coûteux mais le plus pratique, c’est le prêt renouvelable car il permet d’avoir une réserve d’argent disponible, de débloquer les fonds au fur et à mesure des achats et de rembourser les mois suivants, ainsi, les travaux peuvent se dérouler sur un rythme normal et le financement s’adapte.

La seconde solution est de recourir au prêt personnel, c’est un crédit dont le montant est libre et qui ne nécessite pas de fournir des devis pour les travaux. Il faut cependant avoir un dossier solide pour que ce soit accepté rapidement.

La dernière solution est le prêt affecté, c’est un crédit qui nécessite une instruction plus longue car il faut fournir les justificatifs des travaux au centime près, afin de justifier les sommes. L’avantage, c’est que ce crédit est lié aux travaux donc si le projet ne se réalise pas ou tombe à l’eau, le crédit ne se met pas en place.